Nietzsche disait qu’il croirait en Dieu le jour où les chrétiens auront “des gueules de ressuscités”. Faut-il se forcer à avoir « des gueules de ressuscités » ? Cela ne se commande pas.......