Apostolat Trinitaire

Pour le rachat des captifs

le religieux Trinitaire, un religieux interpellant pour le monde d'aujourd'hui!

Les confrères de la Province Sacré Coeur

L'identité Trinitaire, aujourd'hui

A partir du Concile Vatican II, l’Ordre entama un processus de rénovation, de recherche de sa propre identité, récupérant le charisme du fondateur et répondant aux signes et aux défis du XX’ siècle. Les nouvelles Constitutions, approuvées par le chapitre général de 1983, reprennent et appliquent le charisme contenu dans la Règle, à la situation historique et à ses défis, définissant les éléments essentiels de l’identité trinitaire:

– l’unité originelle, charismatique, du mystère trinitaire et du service de rédemption et de miséricorde. La Très Sainte Trinité est la source inépuisable de la charité qui se traduit dans le service de la rédemption et de la miséricorde: “Gloire à la Trinité et aux captifs liberté”.

– en faisant l’expérience de la Trinité, notre vocation est un signe du mystère du Dieu chrétien donnant le témoignage personnel et communitaire de ce qu’est le Dieu de Jésus: amour, liberté, communion, Trinité, le “Dieu des frères captifs”.

– un service de libération réalisé sous différentes formes: étant à l’écoute des cris de détresse de nos frères captifs, soutenant les frères dont la foi risque de vaciller, offrant un service de libération et développant une oeuvre d’évangélisation, tant en pays de mission que dans les nations de tradition chrétienne.

Apostolat Trinitaire

L’apostolat de l’Ordre de la Très Sainte Trinité et des captifs est défini depuis ses débuts par le nom que Saint Jean de Matha donne à ce nouvel Ordre: la glorification de la Très Sainte Trinité à travers la libération des captifs.

La Règle Trinitaire, approuvée en 1198 par Innocent III, exprime les caractéristiques profondément évangéliques que Saint Jean de Matha souhaite vivre dans un nouveau et original projet de vie religieuse pour l’Église, reliant la Trinité et la rédemption des captifs: cet ordre est l’Ordre de la Très Sainte Trinité et de la rédemption des captifs, les maisons de l’Ordre sont les maisons de la Sainte Trinité (Domus Trinitatis) pour la rédemption des captifs, et les frères de Jean de Matha sont Frères de la Sainte Trinité et de la rédemption des captifs.

La Règle est le principe et fondement de l’Ordre Trinitaire. Adaptée pendant huit cents années par la tradition, et principalement par l’esprit et l’œuvre du Réformateur Jean-Baptiste de la Conception, la Règle se développe dans les Constitutions trinitaires approuvées par le Saint-Siège. Dans leur numéro 5, les Constitutions de l’Ordre établissent les fondements de l’action apostolique de l’institution et l’esprit qui anime l’activité pastorale rédemptrice des Trinitaires :

L’esprit de l’Ordre, son projet et son mode de vie «ont leur source dans la charité.» En effet, nos ancêtres, vivement préoccupés par les dangers auxquels était exposée la foi et touchés par les misères humaines, voulurent apporter des remèdes spirituels et sociaux aux maux les plus urgents de leur temps, en particulier à la captivité des chrétiens.

C’est ainsi la mission et le devoir de l’Ordre, tenant compte de l’évolution et des progrès de notre société actuelle, d’offrir le service de miséricorde et de rédemption, «afin de partager dans la gloire la liberté des enfants de Dieu» (Rom 8:21):

a) aux personnes qui souffrent de persécution ou dont la foi chrétienne est en péril ou entravée;

b) à ceux qui sont dépossédés de leurs droits de liberté et de justice et sont soumis à la souffrance et aux misères du corps et de l’âme, aux pauvres et aux délaissés, les secourant par des œuvres de miséricorde et d’autres initiatives d’assistance et de promotion;

c) aux peuples n’adhérant pas encore au christianisme, assumant la tâche de répandre l’Évangile et d’implanter auprès d’eux l’Église, ce que l’Ordre accomplira selon son esprit propre et sa nature, dans les régions où l’on souhaite surtout promouvoir le progrès des peuples;

d) aux fidèles, pour les aider et les fortifier dans la foi par son service ministériel, déployant son activité apostolique suivant son esprit et sa nature propres dans les différentes tâches que l’Église a confiées à l’Ordre.

Le Trinitaire

UN HOMME QUI INTERPELLE

A la suite du Christ Rédempteur, au centre du sceau de l’ordre, à l’exemple de nos Saints Fondateurs Jean et Félix et de notre réformateur Jean Baptise, sous l’impulsion des nouveaux martyrs de notre Ordre, le religieux Trinitaire se doit d’être un religieux interpellant pour le monde d’aujourd’hui.

Interpeller le monde d’aujourd’hui nécessite une Passion, c’est à dire une propreconversion-personnelle qui nous envahit et devient témoignage à travers notre vie de tous les jours. Trois Passions chez le religieux trinitaire.

  • Passionné pour le pauvre, le captif et le persécuté à cause de sa foi au Christ. Toute personne qui rencontre un religieux de la Trinité devrait s’attendre qu’il partage sur la vie du pauvre, du captif et du chrétien persécuté.
  • Passionné par la Trinité. Oui le religieux trinitaire va à la rencontre de la Trinité libératrice au cœur même du pauvre, du captif et du persécuté. La Trinité se révèle à nous par ce chemin privilégié de l’Alliance avec un pauvre concret, un captif avec de vraies chaines et un persécuté à cause de sa foi qui la vit dans la clandestinité. Cette Trinité libère à la fois le pauvre, le captif et le persécuté et libère de ce fait même le religieux trinitaire.
  • Passionné par la vie communautaire. Le religieux trinitaire est avant tout un membre de la famille trinitaire et à ce titre représente toujours la communauté à l’œuvre dans le monde d’aujourd’hui.

La communauté n’est non seulement liée à son style de vie, a sa tiertia pars, ou à sa chasteté volontaire, elle est avant tout le sacramentel de l’Église dans laquelle se retrouve sous un seul royaume tous les enfants du Dieu Trinitaire. Passionné pour le pauvre, le captif, le persécuté, passionné pour la Trinité libératrice rencontrée dans l’Alliance avec son peuple et passionné par la vie communautaire sacramentel de l’Église, le religieux trinitaire devient un signe des temps pour le monde d’aujourd’hui.

Fr Alfred o.ss.t.

Homélie du 1 juin 2013 au chapitre général à Madrid. LE RELIGIEUX

Citations de Saint Jean-Baptiste de la Conception