L’épisode de la vie de Jésus lu ce jour nous semble bien étrange. On y parle de Satan, on accuse Jésus d’être possédé et de vivre du mal, on voit même la famille de Jésus venir pour le faire rentrer à la maison. Il semble que Jésus ne soit pas compris dans son enseignement ni dans sa façon de vivre. Les responsables religieux le voient comme un défi, un révolutionnaire, un possédé. Son entourage ne comprend pas son ministère. Peut-être va-t-il trop loin ou s’éloigne-t-il trop de l’enseignement des ancêtres ? Peut-être vient-il tout simplement expliciter la révélation biblique par sa vie, ses discours, les signes qui l’accompagnent ? De fait, Jésus ne laisse pas indiffèrent. Il éclaire le message biblique et vient porter à son maximum la compréhension des Ecritures, la Loi et les prophètes. Sa mission est d‘expliciter et d’éclairer. La Volonté de Dieu, pourtant exprimée dans la tradition biblique, va au-delà de nos craintes et de nos limites. Elle est lumière sur nos pas.

  1. Quelle est la Volonté de Dieu ?

Voici une question bien légitime et que les croyants se posent depuis toujours. La Volonté de Dieu est-elle sujette à l’interprétation des hommes, fussent-ils hommes de Dieu, ou y-a-t-il une voie objective pour la découvrir ? On comprendra que pour nous chretiens, c’est Jésus qui est la voie et le chemin et que par lui, la Volonté divine se révèle dans toute sa profondeur.

Ecouter le Fils : malgré tous les messages et les interventions de Dieu au cours de l’histoire, c’est Jésus qui nous guide vers la vérité toute entière.  A bien des moments, la voix du Père se fait entendre dans la vie de Jésus : « Celui-ci est mon Fils bien aimé, écoutez-le » (Mat 17, 5). Il s’agit de se mettre à son école et de suivre sa voie de salut que l’on a reconnue dans sa vie, sa passion, sa mort et sa résurrection. La Volonté de Dieu s’exprime par lui et cette volonté, c’est le salut pour ceux qui veulent écouter sa voix. Jésus nous propose la voie royale pour accéder au Royaume, a’ la vie éternelle, au cœur de la Trinite’. Au-delà d’une simple morale ou d’une idéologie religieuse, suivre Jésus c’est entrer dans une vie nouvelle, une relation profonde, une communion avec le Divin.

Ecouter l’Esprit : Jésus nous l’avait promis. « Il vous enseignera toutes choses » (Jean 14, 26). L’Esprit Saint révèle les secrets du Père et explicite l’enseignement de Jésus. C’est le Conseiller, l’Avocat, Celui qui donne dons et sagesse pour entrer dans cet enseignement nouveau et cette relation vitale. Il est Celui qui a établi sa demeure en nous et qui prie en nous. Merveilleux hôte de nos âmes, il fait de nous le temple de Dieu. Il éclaire et dévoile. L’Eglise l’invoque pour parfaire sa foi et sa compréhension des Ecritures et de la Tradition Apostolique. Elle écoute sa voix pour avancer dans la connaissance de Dieu et pénétrer son mystère d’amour et de communion. On peut donc affirmer que le Volonté de Dieu réside dans l’acceptation de son amour afin de grandir en humanité et en communion. L’Esprit est l’agent de cette possibilité.

Ecouter le Père : finalement, n’est-ce pas le but de notre vie spirituelle que d’être en communion avec le Père ? Notre vie est une recherche de cette proximité, de cette communion. L’ouverture transcendantale de tout notre être, nos aspirations les plus profondes ne peuvent être comblées que par la connaissance et la vie avec le Père. La Volonté de Dieu est de faire de nous des fils et des filles pour vivre dans la communion trinitaire. Cette aspiration a’ la filiation est inscrite dans notre être par création et recréation en Christ et notre cœur ne sera jamais comblé si nous n’y répondons pas.

On le comprend : le Fils vient nous parler de foi, de salut et d’amour. L’Esprit Saint vient animer nos vies dans la foi, le salut obtenu et l’amour trinitaire. Le Père nous attire à lui par la foi en son Fils, le salut dans l’Esprit et l’amour de sa paternité. La Volonté de Dieu c’est donc pour nous de goûter a’ la filiation par le Fils dans l’Esprit et de vivre au cœur de la Trinite’ en toute éternité. Quel beau programme de vie !

  1. Commet vivre selon la Volonté de Dieu ?

Il nous faut concrètement vivre de cette Volonté dans le quotidien. Il ne suffit pas de le savoir ou même d’attendre notre entrée dans le Royaume de Dieu. Cette communion est pour aujourd’hui et heureux sommes-nous de le savoir et d’en vivre.

Harmonie de la personne : on le voit dans l’Evangile du jour, Satan tente de diviser la personne et les personnes. Il est celui qui divise et rompt l’harmonie voulue par Dieu. Le menteur veut nous séduire dans ces fausses propositions et ses voies sans issue qui nous portent à la mort spirituelle et communautaire. L’Esprit Saint est celui qui fait l’unité des personnes et des communautés. Il unit le corps, l’âme et l’esprit chez les croyants. La personne humaine est une et la division en elle est signe de mort. Ainsi notre vie spirituelle ! C’est une longue et constante recherche d’harmonie et d’équilibre. C’est une plongée dans l’amour de Dieu explicitée par le Fils et rendue possible par l’Esprit. La personne divisée est vouée à sa perte. La personne en harmonie profonde avec elle-même est ouverte à l’harmonie communautaire. Elle se plonge dans l’harmonie de la Trinite’.

Harmonie de la vie : par la Porte qu’est Jésus, par les dons de l’Esprit et la grâce du Père, nos vies s’harmonisent pour devenir bénédiction et voie de salut. Quand notre personne est en harmonie et s’achemine vers la vérité et la beauté, la vie prend son sens et d’épanouie spirituellement et humainement. Qu’il est beau de rencontrer des saints, des priants, des personnes joyeuses et dynamisées par la force de l’Evangile vécu dans l’Esprit d’amour. La vie est alors une source de joie et d’inspiration, une beauté qui rejoint le Beauté divine et la communion de notre Dieu trois fois Saint.  Cela peut paraître une folie, comme le pensait un moment la famille de Jésus mais cette folie est celle de Dieu car l’amour est folie et la vie est éternelle. La folie de Dieu est son amour pour nous qui a fait du Fils la Victime de notre péché mais surtout la Voie qui porte au Ciel pour participer a’ ce dynamisme éternel qu’est l’amour trinitaire.

  1. Conclusion : « Voici ma mère et mes frères »

Satan ne cherche qu’à diviser pour mieux régner sur une humanité en perdition. Il est ténèbres et division, péché et éloignement des sources de la lumière.

Jésus est la voie pour connaitre Dieu et surtout pour rencontrer Dieu. Sa volonté rejoint celle du Père par la force de l’Esprit pour nous faire partager la Beauté trinitaire.

La Volonté de Dieu est l’harmonie de la personne et de la vie pour participer à l’Harmonie Céleste.

La Volonté de Dieu est notre participation, comme fils et filles a’ l’amour éternel qui caractérise les Personnes Divines. Créés, sauvés et sanctifiés, nous sommes prêts au plongeon dans un amour sans fin qui s’appelle Dieu. N’est-il pas Amour ? (1 Jean 4, 8). AB