Noël ! Quel mot magique et quelle joie ! Un mot qui ravive nos mémoires et touche nos cœurs, un mot qui suscite la nostalgie et qui rappelle l’essentiel, un mot si simple et rempli d’espérance !

Noël ! Il nous ramène à l’enfance et aux souvenirs heureux, aux temps passés et aux visages chéris, aux odeurs et aux couleurs, aux retrouvailles et aux dons offerts !

Noël ! Il nous rappelle les illuminations et les exagérations, les déplacements et les rassemblements, les larmes et les joies, les peines de solitude et les éclats familiaux !

Noël ! Il nous revient des musiques, des chansons, des santons, des pas dans la nuit et des lumières improvisées, des cœurs qui s’ouvrent !

Noël ! Souvenir du froid, de la neige parfois, des bûches au foyer, du manque de charbon quelquefois mais aussi des cadeaux cachés, des sourires et des yeux ébahis d’enfants !

Noël ! Une procession dans la nuit, une marche en famille, une heure impromptue, des yeux qui se ferment déjà mais un désir d’être là !

Noël ! Une liturgie joyeuse, des chants bienheureux, un désir de paix et de bonheur, une volonté de changer, une envie d’embrasser, un souhait d’étreindre, des mains pour partager et des bras pour protéger !

Noël ! Que de bonnes résolutions pour l’année à venir, expressions de notre bonne volonté mais aussi de notre faiblesse et de notre retour à la routine, aux compromis, aux démissions !

Noël ! Une lumière sur la route, une pose dans nos combats, un éclair dans nos consciences, un rappel à la vie, à la joie, à la sérénité, à l’amour !

Oui, Noël ! C’est l’amour qui frappe à notre porte et qui s’invite à notre table, qui revient en force dans nos vies et qui se rappelle à nos choix, qui refait surface quand tout nous semble fade et insensé.

Oui, Noël ! C’est le retour de l’Enfant Divin qui se présente dans sa pauvreté pour toucher la nôtre, qui tend ses bras pour ouvrir les nôtres, qui donne son cœur pour en appeler au nôtre !

Oui, Noël ! C’est la nostalgie de Dieu, de la foi simple de l’enfant, d’une vie protégée, d’une lumière pour marcher, d’un pardon pour continuer, d’un amour immense pour avancer dans la nuit !

Oui, Noël ! C’est l’irruption de la vie dans nos vies, de la lumière dans nos ténèbres, de la joie dans nos tristesses, de l’espérance dans nos doutes, de la paix dans nos guerres, des chants de louange dans nos champs de bataille intérieurs !

Oui, Noël ! C’est Dieu qui se manifeste, qui redit sa présence, qui parle au cœur, qui dit des mots d’amour et de compassion, qui chante en nos cœurs une hymne éternelle de communion !

Oui, Noël ! C’est Dieu avec nous pour être avec Lui : un Dieu Père qui susurre à nos oreilles les secrets du monde mais surtout les secrets de son cœur, les raisons de sa création et son amour. Un Dieu Fils qui murmure les secrets du Père et ouvre à la communion, qui nous fait comme lui pour être avec lui. Un Dieu Esprit Saint qui chante les secrets du Père et du Fils et qui suscite la foi, l’espérance et l’amour. Un Dieu Unique et Trine qui entonne l’éternel chant de l’amour et nous invite à la danse.

Oui, Noël ! C’est nous avec Dieu pour être avec Lui : un échange dans l’amour. Il prend chair pour nous donner sa divinité. Il partage notre banalité pour y insuffler l’éternité. Il transforme l’humanité pour y déposer les germes de la communion. Il nous donne plus que nous ne pouvions espérer. Notre chair est consacrée et notre humanité, si faible, si déconcertante, si fragile, si écartelée, devient chemin vers le Ciel, vers la Vie, vers le Cœur du Très-Haut, dans l’amour.

Tant de nostalgie à Noël quand nous avons perdu la conscience de notre humanité et que nous naviguons loin de l’amour. Tant de nostalgie à Noël quand nous avons conscience du chemin à parcourir et que nous levons les yeux vers Celui qui est présent. Tant de nostalgie qui ne s’évanouira qu’en Dieu, dans ses bras, sur son Cœur, en son amour.

La grâce nous a été donnée en Jésus-Christ, le Fils, vrai Homme et vrai Dieu, Bien-aimé du Père, notre Frère en humanité et notre Seigneur dans sa divinité, notre Chemin, notre Lumière, notre Vérité, notre lien avec le Père dans l’Esprit Saint.

La vérité nous a été donnée en Jésus-Christ, vraie et ultime révélation du Père, Don de Dieu et Dispensateur de l’Esprit, touchant notre être et ouvrant le Ciel, unique Vérité et pure Beauté, expression de la Trinité et communion éternelle.

La grâce de Noël s’épanouit devant nos yeux : Dieu prend chair pour nous donner sa grâce, la grâce filiale, la grâce d’être avec Lui et comme Lui, la grâce de la communion dans une vie renouvelée, d’une vie éternelle au cœur de l’amour trinitaire. Noël en est l’anticipation, c’est pourquoi il nous touche si profondément et nous tire des larmes de joie et de sérénité, un désir d’aimer !

JOYEUX NOËL dans l’amour et la paix.

Un moment de grâce entre les piliers séculaires de Notre-Dame de Paris, sous le regard maternel de celle qui a su découvrir les secrets de l’amour de Dieu :

« J’étais debout dans la foule, près du second pilier à l’entrée du chœur à droite du côté de la sacristie. Et c’est alors que se produisit l’événement qui domine toute ma vie. En un instant mon cœur fut touché et JE CRUS. Je crus, d’une telle force d’adhésion, d’un tel soulèvement de tout mon être, d’une conviction si puissante, d’une telle certitude ne laissant place à aucune espèce de doute, que, depuis, tous les livres, tous les raisonnements, tous les hasards d’une vie agitée, n’ont pu ébranler ma foi, ni, à vrai dire, la toucher. J’avais eu tout à coup le sentiment déchirant de l’innocence, de l’éternelle enfance de Dieu, une révélation ineffable. »

Paul Claudel, 25 décembre 1886, Notre-Dame de Paris

(Extrait de Contacts et circonstances) A.B.